www.francais-en-uniforme.fr

L'artillerie de la IIIème République (1872-1902)

La refonte de 1872

Les lois 1872-1875 ont porté les effectifs de l'artillerie à 38 régiments de 13 batteries chacun. Mais l'effort principal a porté sur l'amélioration des pièces d'artillerie. On voit se succéder le canon Reffye (1873) puis le canon de 95 Lahitolle en acier (1875). Mais la principale innovation est l'introduction du canon de 75 en 1897, premier canon à tir rapide au monde. Les calibres sont également changés au profit du diamètre en millimètres.
L'uniforme des troupes d'infanterie est revu en 1872. Les photographies présentent la grande tenue faite du dolman bleu à collet et à décorations écarlates. Le dolman est paré de 7 brandebourgs noirs (en poils pour les officiers et en laine pour la troupe). Les épaules sont couvertes de trèfles écarlates. L'artilleur porte aussi le pantalon bleu à double bande écarlate.
Le soldat reste coiffé du shako jusque vers 1884-1887 (supprimé officiellement en 1883). Celui-ci est bleu foncé portant des chevrons écarlates et l'insigne de l'artillerie composé de deux canons croisés. Le shako est surmonté d'une cocarde tricolore et d'un plumet tombant, souvent remplacée par un pompon écarlate.
Les officiers portent le même uniforme avec quelques nuances. Le dolman porte des brandebourgs en poils noirs, avec un double trèfle. De plus, ils portent la giberne jusqu'en 1878.

001.jpg 004.jpg 013.jpg

Victor Marchais,
6e comp. d'ouvriers d'artillerie,
Ph. Tournier (Bourges, 1874)

Cavalier du 27e RAC de Douai,
formé en 1872.
Ph. Carette, Douai (ca. 1880).

16e RAP (Rueil)
Ph. Fourcade, (ca. 1880).


L'uniforme de la période 1885-1902

L'uniforme reste sensiblement le même si ce n'est que le képi remplace progressivement le shako.

Les officiers

©francais-en-uniforme ©francais-en-uniforme

Lieutenant au 10e RAP (Marseille)
Ph. Chéri-Rousseau & fils (ca. 1890-1900).

Lieutenant au 37e RAC (Bourges)
Ph. A. Pepper (ca. 1890-1900).


Les grades de la troupe

art_1872_23.jpg

Maréchal des logis
21e RAC (Angoulême)
Ph. G. Bertheg
(ca. 1899/1900).


art_1872_004.jpg art_1872_23.jpg art_1872_23.jpg

Sergent fourrier
4e RAC (Besançon)
Ph. Paubardet (ca. 1880).

Sergent fourrier
23e RAC (Toulouse)
Photographie toulousaine
(ca. 1880).

Brigadier
33e RAC (Bourges)
Ph. Poupat
(ca. 1880).


La troupe

art_1886_009.jpg art_1886_016.jpg

Artilleur
9e RAC (Castres)
Ph. Th. Marc fils (Castres).

Artilleur
16e RAC (Clermont-Ferrand)
Ph. Léopold (Clermont-Ferrand, ap. 1889).


art_1886_019.jpg art_1886_019_002.jpg

Artilleur
19e RAC (Nîmes)
Ph. Chateauneuf (Nîmes).

Artilleur
19e RAC (Nîmes)
Section alpine
Ph. Carles (Nice, ca. 1890).


©http://www.francais-en-uniforme.fr art_1886_031.jpg

Artilleur
20e RAC (Poitiers)
Décoré de la Légion d'honneur
Ph. Fellion (Villeneuve/Lot, ap. 1879).

Artilleur
31e RAC (Le Mans)
Ph. Picard (Paris).


Les services spéciaux


art_1872_003.jpg art_sp_001.jpg art_1886_C_9.jpg

Maréchal-ferrand
3e RAC (Castres)
Fers à cheval brodés sur les manches
Ph. Bupourthe (ca. 1890-1900)

Musicien des écoles d'artillerie
Grenades écarlates brodées sur les pattes de colet
Besançon
Ph. Christ (ca. 1890-1900)

Ouvrier
9e compagnie d'ouvriers d'artillerie
Clermont-Ferrand
Ph. Lefièvre-Couton (ca. 1895-1905)



Retour | Page suivante ->