www.francais-en-uniforme.fr

Les cuirassiers

Les cuirassiers sont le noyau dur de la cavalerie et constituent la principale force de frappe dont le but est d'enfoncer les lignes d'infanterie ennemie, ouvrant ainsi une brèche à sa propre infanterie. Apparus dans la première moitié du XVIIe siècle, les cuirassiers ont compté jusqu'à 16 régiments. Il en reste 13 en 1904 et 12 au moment de l'éclatement de la Première guerre mondiale, le 13e régiment des cuirassiers étant devenu le 32e régiment de dragons. Les 12 premiers régiments ont été créé avant 1693. Les autres (le 13e, le 14e polonais, le 14e et le 15e) ont été formés sous le Premier Empire et seul le 13e y a survécu.
L'uniforme des cuirassiers évolue assez peu après le Second Empire. Le cuirassier porte la cuirasse modèle 1855. Celle-ci connait quelques modifications en 1891. On parle ensuite de modèle 1855 simplifié (on le remarque aux clous présents près du bras avant 1891, et qui disparaissent après). Le casque, commun aux cuirassiers et aux dragons est un modèle 1871-1874 (celui des dragons ne possède pas la houpette surmontant le cimier).

www.francais-en-uniforme.fr

Maréchal des logis au 6e Cuirassiers (Camp de Châlons, Sainte-Ménehould)
Ph. Couturier (Paris, 1901)


www.francais-en-uniforme.fr www.francais-en-uniforme.fr

Maréchal des logis du 3e cuirassiers (Reims-Vouzier)
Ph. Peigné (Tours)

Cavalier au 6e Cuirassiers (Camp de Châlons, Sainte-Ménehould)
Ph. perdu (avant 1891)


www.francais-en-uniforme.fr www.francais-en-uniforme.fr

Cavalier au 10e Cuirassiers (Lyon)
Ph. Guillon

Cavalier au 1Oe cuirassiers (Lyon)
Ph. Grampa


www.francais-en-uniforme.fr

Cavalier au 11e cuirassiers (Lunéville)
Ph. T. Henry (Lunéville, avant 1891)