www.francais-en-uniforme.fr

Une armée en refondation : l'infanterie de la IIIème République de 1872 à 1884/1886

Detaille_1

E. Detaille
Infanterie de ligne, ca. 1875.


Les lois de 1872, 1873 et 1874 réorganisent complètement le paysage militiare de la France. L'infanterie est territorialisée et ses effectifs sont portés à :
- 144 régiments d'infanterie,
- 3 régiments de tirailleurs,
- 1 régiment étranger,
- 3 bataillons d'infanterie légère.
Les régiments comptent désormais trois bataillons au lieu de quatre. Les quatrième bataillons supprimés sont regroupés dans 18 nouveaux régiments.
Jusqu'en 1872, l'uniforme reste globalement celuis de 1867. Puis, suite aux travaux de la comission Cissey, l'uniforme et l'armement connaissent des évolutions significatives.
L'uniforme conserve les attributs de celui de 1867 mais avec quelques variantes. Les insignes impériaux disparaissent, le numéro du régiment fait son apparition sur les collets (il figurait sur les képis depuis 1867). L'habillement est standardisé, les mêmes vareuses étant distribuées aux chasseurs et aux hussards. La vareuse à double boutonnière bleu nuit reste en place et généralisées à toute la troupe. Le soldat est coiffé d'un shako portant le numéro du bataillon surmonté d'un pompon. Par ailleurs, le pantalon garance de 1867 reste en vigueur ainsi que le ceinturon modèle 1845.
La présence des numéros de régiments sur les collets apparaît progressivement. Par ailleurs, notons aussi la présence des guêtres blanches, qui disparaissent à la fin des années 1880.
Le shako sert de référence pour la datation. En effet, un modèle d'apparat est distribué aux troupes en 1873 alors que le képi modèle 1873 est la coiffe de combat. Le shako étant la coiffe de permission, cela explique qu'il soit présent sur les photographies.
L'armement connait aussi des changements avec l'adoption du fusil Gras en 1874 et du pistolet à barillet peu après.


Les officiers supérieurs

general_002.jpg

Général avec dolman
Ph. F. Mulnier (Paris), ca. 1880.


1872_unk 1872_unk

Commandant au 9e RI (Agen)
Ph. Hermet (Paris, ca. 1880).

Commandant au 100e RI (Narbonne).
Ph. Amoureux (Aurillac, ca. 1880).


Les officiers subalternes

© www.francais-en-uniforme

Capitaine (?) au 20e RI de Montauban
Ph. Fellion (Villeneuve/Lot, ca. 1880 ?).


Les sous-officiers

1872_117 1872_077

Sergent-majors au 117e RI (Le Mans).
Ph. Pignolet & Martine (Paris), ca. 1880.

Sergent au 77e RI (Cholet)
Shako à droite
(ca. 1873-1884)

La troupe

© www.francais-en-uniforme © www.francais-en-uniforme

Soldat Louis Bayer,
Pas de nom de photographe, épais. 1mm.
Shako mod. 1873

Soldat au 3e RI (Marseille-Digne)
Ph. Stanislas


1872_013 1872_015 1872_027

Soldat au 13e RI (Nevers)
Ph. Hordé (Creusot)
(ca. 1873-1884)

Soldat au 15e RI (Carcassonne).
Ph. Malbret.

Soldat au 27e RI (Dijon).
Ph. Schahl (Dijon), ca. 1880.


sp_002.jpg
Tireurs d'élite du 42e RI (Belfort). Uniforme de 1867 avec guêtres. Shako à pompon.
1872_047 1872_065 1872_069

Soldat au 47e RI (Saint-Malo)
Ph. G. Ainé (ca. 1880)

Soldat au 65e RI (Nantes)
Fusil gras et équipement complet
Ph. E. Pinard (ca. 1875)

Soldat du 69e RI (Toul-Nancy)
Ph. Alexandre (Nancy)
(ca. 1873-1884)

1872_089 1872_092 1872_092_2

Soldat au 89e RI (Sens-Paris)
Ph. Chapelle (Paris)
(ca. 1873-1884)

Soldat au 92e RI (Clermont-Ferrand)
Ph. Bréard

Soldat au 92e RI (Clermont-Ferrand)
Ph. G. Audigier
(ca. 1886)


1872_107 1872_111
Soldat au 107e RI (Angoulême)
Ph. Brulay frères
Soldat du 111e RI (Toulon) ?
capote modèle 1870 ou 1877
baïonette modèle 1878
Ph. Rampin (Toulon)

1872_129

Soldat du 129e RI (Le Havre)
Reformé en 1873
Ph. Paul (Paris)
(ca. 1873-1884)



Retour | Page suivante ->